Victimes « déracinées »

Femme à la découvre

Samedi, 2 mars MISE À JOUR Samedi, 2 mars Coup d'oeil sur cet article La demande pour la prostitution juvénile est si grande à Québec que des proxénètes de Montréal ou de Laval viennent régulièrement dans la capitale pour y recruter des jeunes filles, a révélé Le Journal cette semaine. Les pimps prennent souvent le contrôle de ces filles en entretenant leur dépendance aux drogues pour les tenir captives. En scrutant leurs profils, ils arrivent à en savoir beaucoup sur leur vie privée. Grâce aux commentaires écrits par les jeunes filles, les pimps arrivent à détecter le moment où elles se montrent plus vulnérables, pour les appâter.

Les plus populaires

Les policiers disent avoir démantelé un enchevêtrement de prostitution dans les régions avec Toronto et d'Ottawa, en Ontario, alors dans l'Ouest canadien, qui faisait avec la traite de personnes à s'enfuir du Québec. La majorité des femmes venaient du Québec et avaient été amenées en Ontario ou ailleurs au Canada pour la prostitution. Thai Truong, détective de la Police régionale avec York Il s'agit de femmes par la vingtaine et la trentaine. Elles étaient sous l'emprise [du réseau]. Ardeur Dans de nombreux cas, les victimes sont forcées de se livrer au commerce du sexe par la ardeur, les menaces de violence, la contrainte et la tromperie , indique Eric Jolliffe, le chef de la Ordre régionale de York, en banlieue avec Toronto. La police exhorte les victimes de la traite de personnes à demander de l'aide. Nous demeurons extrêmement préoccupés par le niveau épouvantable avec violence et la victimisation des femmes au sein de ces réseaux avec traite de personnes , affirme le chef de police Jolliffe. Deux victimes du Québec, qui étaient alors contraintes de se prostituer dans un maison en banlieue de Toronto, avaient contacté la police après avoir tenté avec lui échapper. Les enquêteurs ont après identifié de nombreux autres suspects.

Femme à la recherche dun debussy

Menu principal

Alors avec des dossiers souvent béton. Des statistiques du Directeur des poursuites criminelles et pénales DPCP illustrent bien cette tendance. De enles accusations liées au proxénétisme ont grimpé à en