Régime juridique

Lapplication internet daté libérale charmant

Partager l'article sur Twitter Agnès Verdier-Molinié squatte les écrans pour parler d'économie, auréolée d'une réputation de chercheuse à l'Ifrap. Une prouesse extraordinaire pour une fondation ultra-libérale très éloignée de toute rigueur scientifique, experte du lobbying au Parlement, arrosée par de mystérieux mécènes et noyautée par des chefs d'entreprise Un intitulé soporifique Selon nos calculs, sur les notes publiées par la Fondation enseulement Alors qui, sont-ils? Enon retrouve seulement 20 signataires pour tous ses travaux. Parmi eux, des titulaires de Master 2 en affaires publiques, en gestion, un ex-avocat, un ancien consultant De la recherche Pour être publiés, leurs articles doivent être expertisés par d'autres chercheurs en économie parmi les plus compétents sur le sujet, dont le rôle est justement de faire ce travail de vérification des sources et des analyses